Médecine esthétique, comment retirer un tatouage Saint-Prex?

de | 13 avril 2017

Se détatouer ! C’est possible!Retirer un tatouage avec le chirurgie esthétique en suisse

Se faire tatouer est un acte symbolique et doit être réfléchi. Dans certains cas, le tatouage ne satisfait plus la personne, l’aspect n’est plus esthétique et le dessin ne représente plus la personne. Heureusement, des solutions existent comme le détatouage.
Un tatouage est un dépôt d’encre qui est inséré dans le derme à l’aide d’une aiguille. La couleur varie de la profondeur de la trace, cela peut être bleu ou rouge et celle-ci est difficile à retirer.
Le détatouage consiste à détruire ou à atténuer la taille des particules d’encre du tatouage. C’est un médecin qui retirera le tatouage. De Lausanne à Marseille, les dermatologues ont de plus en plus de demandes pour des séances de détatouage. La meilleure technique pour retirer l’oeuvre, c’est la solution laser. La rapidité d’impact du laser est assez efficace pour dégrader les pigments métalliques de la peau et permettre de détruire l’encre sur les cellules petit à petit. Le laser dernière génération en matière de détatouage s’appelle le picosure de la marque Cynosure. Ce laser Picosure respecte la peau et permet d’éviter trop de cicatrices sur la peau. Il permet  quasiment de détatouer toutes les couleurs sauf le rouge. En effet, certaines couleurs sont difficiles à enlever et demandent de nombreuses séances de détatouage.

Quelle couleur et quel type de peau peut se détatouer ?

Ce qui s’enlève sans peine ce sont les encres noire et bleue. Avec la technique de laser sur Picosure,  la couleur jaune et la couleur bleue turquoise peuvent être supprimées. La peau s’éclaircit juste mais les traces restent indélébiles.

Pour ce qui est du type de peau, les peaux très foncées sont hyper sensibles. Il est recommandé de détatouer la peau si sa couleur est un peu pâle ou mate.

Nombres de séances nécessaires

Pour se détatouer, il faut en moyenne 10 à 15 séances avec un écart de 5 à 6 semaines afin d’éliminer les encres ou les pigments dégradés. Pour gommer les tatouages, suivre un traitement d’une année de détatouage est très conseillé. Mais avec le PicoSure, le plus puissant du marché, le nombre de séances est réduit, en moyenne 7 à 10 séances chacune espacée de 4 semaines.

Les risques et contre indications du détatouage

Après les séances de détatouage, la présence d’une cicatrice est  normale puisque la peau s’est déchirée. On observera des croûtes, des œdèmes et des rougeurs après les séances. La croûte se présente en plaques plus ou moins dures qui se forment sur la peau. L’œdème c’est l’enflure non douloureuse c’est-à-dire que la peau se gonfle un peu par l’infiltration sérieuse de la séance du détatouage. Pour remédier à ces tracas, il est nécessaire de mettre une crème réparatrice afin d’accélérer la cicatrisation. L’élimination des pigments dégradés se fera en 3 à 4 semaines environ.
Le risque à prendre pour se détatouer est la persistance de la cicatrice si les croûtes ne sont pas bien gérées. Aussi, sur la partie détatouée, la zone devient plus claire que la couleur de la peau. Entre autres, le risque avec les lasers peu puissants est le tatouage fantôme avec l’image un peu plus claire du tatouage qui persiste dans le temps. Mais surtout, il n’y a rien à craindre avec le PicoSure puisque ce laser est très efficace.

Les contre-indications pour le détatouage sont:

  1. Les peaux bronzées,
  2. L’autobronzant,
  3. La grossesse,
  4. Les médicaments photosensibilisants.
Médecine esthétique, comment retirer un tatouage Saint-Prex?
4.67 (93.33%) 3 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *