Les façons de traiter la couperose à Vandoeuvres

de | 18 avril 2017

Couperose : Retirer les angiomes et l’érythrose avec le laser vasculaireSolutions anticouperose sur Genève

Les érythroses ainsi que les angiomes sont à eux-seuls de véritables problématiques pour ceux qui en souffrent. Il s’agit de malformations des vaisseaux sanguins. Heureusement que des recherches dans le domaine de la beauté et l’esthétisme traitent de plus en plus cette question. Tous les pays ont leur propre approche. La nouvelle en date à genève est l’utilisation du laser diode. C’est le traitement qui est le plus utilisé pour traiter la couperose.

 

Comment se déroule le traitement ?

Pour guérir de l’érythrose avec la technologie couperose, il faut réserver quelques semaines de séances. Il ne suffira pas de 30 minutes dans une clinique pour aspirer à des résultats pérennes et visibles. En règle générale, les médecins préconisent 6 à 8 semaines de traitements. Ces derniers doivent être espacés à des rythmes réguliers pour des raisons de sécurité. 3 à 4 séances sur une durée de 2 mois sont le rythme idéal. Dans le cas de purpura, les deux séances devront se faire entre 3 à 12 mois d’intervalle.

Avant de commencer le laser, il est de rigueur de nettoyer la peau. Aucun résidu de maquillage ne devra être toléré. Il est aussi recommandé d’éviter de faire à la suite une séance de bronzage.
Il faudra dans les 20 minutes traiter la peau du visage. Le médecin utilisera de la lumière pulsée. Cela aura comme l’effet d’une petite brûlure. La douleur n’est pas très importante, d’où l’inutilité d’une anesthésie. Chaque brûlure est le résultat d’une soudure des vaisseaux ou de l’éclatement de ces deniers. Tout dépend de la méthode que le client aura choisie. En tous les cas, à la sortie de l’hôpital, les capillaires dilatés auront fait leur temps.
Aucune cicatrice ne sera visible. Il s’agit d’un traitement laser à colorant pulsé ou laser YAG long-pulse.

 

Les contre-indications à respecter pour le traitement laser

Tout le monde, que ce soit en France, en Suisse peut profiter de ce traitement. Simple et efficace, il n’y a encore aucune contre-indication recensé quant à l’utilisation de ce genre de pratique. Même les femmes enceintes peuvent y aspirer. Le tout est de donner toutes les informations sur le mode de vie au médecin pour que ce dernier puisse prévoir les démarches à suivre durant le traitement.
Par contre, après chaque séance quelques effets négatifs peuvent avoir lieu. Pour commencer, le patient sera victime d’une journée de rougeur et d’une sensation de gonflement. L’intensité dépendra du réglage effectué et du résultat attendu. Il faudra éviter de s’exposer au soleil pendant quelques semaines.
Pour information, les rougeurs perdurent encore 3 jours. Les œdèmes s’estompent dans les 48 heures. Ces derniers seront plus visibles au réveil. Au cours de la journée, les yeux seront moins gonflés.

 

Quel budget pour un laser dermatologique?

Utiliser la technologie laser pour soigner les pathologies de la peau nécessite un budget réel. Bien sûr, les tarifs varient en fonction des professionnels et du pays ainsi que des nombres de pigments à soigner. En moyenne, il faudra prévoir dans les 140 euros HT en France et 500 CHF sur Suisse pour une séance.
Il est à noter que plus la partie à soigner est visible, comme c’est le cas pour le visage, plus les médecins majorent leur tarif.

Les façons de traiter la couperose à Vandoeuvres
4 (80%) 3 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *