Le système bancaire à Genève au XIXème

de | 5 décembre 2016

Histoire des banques suisses

Située au cœur de l’Europe occidentale la Suisse fait toujours parler d’elle-même grâce à ses paysages étonnamment variés et de sa population à caractère très différent. En retraçant l’histoire, la Suisse a grandi petit à petit au cours des siècles avant de former le pays actuel. Issue d’une union approximative entre cantons autonomes, celle-ci est devenue un état fédéral moderne. À chacun son particularisme l’histoire de la Suisse s’est accentuée durant l’essor de la circulation des billets de la banque.

Au commencement il y avait la banque

L’histoire des banques constitue l’un des plus fascinants paradoxes de l’historiographie. En effet les billets de banque ont fait leurs premières apparitions en Suisse depuis le XIXème siècle et c’est durant cette période que commence l’histoire la vraie des banques suisses.

Entre la fin du XIXe siècle et la Première Guerre mondiale le paysage bancaire helvétique connaît une métamorphose profonde. Cela se traduit par deux gestes politiques majeurs qui sont d’une part le rachat des principales compagnies de chemins de fer privés par la Confédération à partir de 1898 et d’autre part l’ouverture de la Banque Nationale suisse en 1907.

Naissance du système bancaire:

Au 19e siècle l’évolution politique et l’avènement du système bancaire corroborés par une industrialisation en pleine croissance marchent de pair. Chaque étape historique engendre un concept spécifique d’institutions financières. La première située sous le régime de l’élite libérale paternaliste du début du 19e siècle est marquée par l’idée des caisses d’épargne. Puis dans les cantons naît le concept de banque cantonale une institution censée se mettre au service du peuple. Quant aux banques modernes du type crédit mobilier elles prennent leur essor après la création de l’État fédéral et conjointement à la construction du réseau ferroviaire. Finalement vers la fin du siècle lorsque la Suisse se place dans le sillage de l’impérialisme des grandes puissances le système des grandes banques et des sociétés d’investissement commence à dominer le pays. Ainsi l’histoire des banques helvétiques peut se lire comme un livre politique dans lequel se confondent l’élaboration de la Suisse moderne et celle des institutions financières. Une ère qui atteint son premier paroxysme avec la création en 1907 de la Banque Nationale suisse ou BNS.

Pour terminer l’histoire de la place financière suisse reste très lacunaire. Les archives des grandes banques sont souvent incomplètes et peu accessibles; de ce fait il est conseillé de voir quelques ouvrages y conférant car comme disait Alexis de Tocqueville (1805-1859) « L’Histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d’originaux et beaucoup de copies. »

Le système bancaire à Genève au XIXème
3.63 (72.5%) 8 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *