Le libre arbitre ?

de | 16 janvier 2019

De même que la Loi est le pivot central de l’Univers, de même le Libre arbitre constitue le souffle individuel qui retient et anime la vie de chaque individu.

Cette liberté s’inscrit en toute sécurité dans les termes de cette gigantesque Loi, laissant à l’homme l’élasticité nécessaire pour distribuer sa volonté dans la connaissance et la responsabilité de ses actes.

Le libre arbitre ne doit pas être compris comme une liberté absolue de « volonté et de pouvoir » par rapport à l’immensité de la Loi Universelle, mais comme la liberté d’atteindre les termes du chemin humain avec les moyens choisis et désirés par l’homme.

Le contraste qui peut apparemment apparaître entre le Destin et le Libre arbitre peut se résumer ainsi : le Destin fait partie de la Loi, qui descend dans chaque être, donnant à chacun la note dominante, tandis que le Libre arbitre, bien que suivant cette trajectoire, peut faire un très grand nombre de variations toujours inspirées, cependant, de la note originale. Dans le monde, tout acte matériel de l’homme est libre, produisant « des causes et des effets », déterminant ainsi la somme du passé, du présent et donc aussi de son avenir ; à tel point que nous pouvons dire que « chacun est le créateur de sa propre existence ». Par conséquent, le destin n’a aucun point de contact avec le fatalisme, parce que ce n’est pas une attente inerte aveugle, mais une action active et active continue.

Il est impossible, dans un certain sens, que l’humanité vive sans destin, mais la puissance de la liberté, dans les actions terrestres, fait percevoir à l’homme la dignité et la valeur de sa propre existence.

En savoir plus :

Le libre arbitre ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *