Le laser en médecine esthétique Rolle

de | 31 août 2017

Les objectifs du laser en médecine esthétique

La première fois que j’ai entendu le nom de ce rayon, c’était dans les productions hollywoodiennes imaginaires et futuristes. Diffusé à travers une arme, le laser pouvait transpercer n’importe quel type de matériau. Certains héros d’une grande saga que je ne citerais pas l’utilisent sous forme de sabre. La réalité commence à se rapprocher de la fiction quand, dans les années 90, grâce aux avancées numériques, l’industrie l’utilise dans la découpe de précision. Mais ce n’est pas l’armée qui montre le plus d’intérêt pour la chose, c’est le milieu médical. Grâce au phénomène de micro coagulation des cellules, la technologie est très utile en chirurgie. Des cancérologues et des pneumologues ont recours à cette lumière pour des raisons évidentes, sans parler des gynécologues et des généralistes qui le manipulent avec la dextérité d’un Jedi. C’est donc avec logique que la « Light Amplification by Simulated Emission of Radiation » s’invite dans le milieu esthétique pour faire la guerre aux poils et les exterminer de manière définitive.

 

Le photo-rajeunissement au service de la beauté

Ce laser tempéré agit grâce à une lumière intense pulsée. Les femmes qui sont sensibles à la douleur apprécient cette lampe flash. Ce type de laser doux est employé dans toutes les cliniques esthétiques de Suisse et de France. Le traitement rajeunit en profondeur avec un effet rafraîchissant. Ce laser est conseillé pour les petites rides et pour le côté coup d’éclat qu’il apporte.

Quels sont les risques du laser ?

Les néophytes se posent des questions sur les dangers d’une nouvelle technologie telle le laser. Avant d’observer si les résultats escomptés sont bien obtenus, je me rue vers les effets secondaires possibles de l’épilation laser. Comme dans tout bon article classique sur le web destiné à dépeindre favorablement un produit, on trouve généralement ces informations en bas de page. Il faut dire que les sites les plus prolifiques sur le sujet sont des cliniques ou des professionnels qui proposent cette prestation, ou des plateformes payées par des annonceurs. Mon œil perspicace réalise des recoupements et des analyses de plusieurs avis, essayant autant que possible de rester objectif. Sur certains blogs, j’occulte les commentaires extrémistes, trop enthousiastes ou trop véhéments, qui ne donnent pas assez de détails sur leur expérience. Quoi qu’il en soit, les effets néfastes sont presque bénins, temporaires et faciles à traiter. Donc rien à craindre, pas de possibilité de se voir le bas ventre transpercé par un rayon mal réglé lors d’une épilation du maillot.

Le confort et les limites du laser

La lumière transperce les poils en l’occurrence, et les consume jusqu’à la base, ce qui annihile toute tentative de résistance puisque la repousse est quasi impossible. La gêne occasionnée par cette brûlure est minimisée, voire totalement supprimée, par l’application locale d’une substance anesthésiante. Les récentes évolutions permettent d’appliquer une sorte de liquide de refroidissement en simultanée avec la diffusion du laser. En plus de limiter l’étendue des effets secondaires cités plus hauts, le patient passe une séance presque agréable. On parle en effet de patient, puisque seul un personnel médical bien formé est seul autorisé à manier cet arsenal tout de même délicat.

Quelques précautions sont également à prendre, comme éviter le bronzage avant et après l’intervention. Un rasage en amont de la zone à épiler peut améliorer le résultat, sachant que plus le contraste entre la couleur du poil et celle de la peau est important, plus le rayon est efficace. Tout cela pour dire que les peaux très sombres ne peuvent pas être traitées, le faisceau lumineux risquant de brûler la peau trop riche en pigments. Il reste alors pour ce type de peau, la solution électrique à adopter aussi pour traiter les poils de couleur trop claire sur certaines surfaces, comme sur les joues ou sur les bras.

Le laser en médecine esthétique Rolle
4.6 (92%) 5 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *