Fonctionnement d’un chauffe-eau électrique Carouge

de | 21 novembre 2016

Pour obtenir de l’eau chaude dans une maison individuelle ou en habitat collectif, le chauffe-eau électrique est l’élément clef. En 2016, le ballon d’eau chaude classique est peu à peu remplacé par des nouvelles générations, à l’instar des chauffe-eaux thermodynamiques et des chauffe-eaux solaires.

La résistance du chauffe-eau électrique

L’élément chauffant d’un chauffe-eau est constitué soit:

  • D’une résistance blindée en contact direct avec l’eau à réchauffer.
  • D’une résistance stéatite, isolée de l’eau au moyen d’un « doigt de gant ». L’avantage de ce procédé est que la résistance s’entartre moins vite. Elle peut être aussi remplacée sans avoir à vidanger le chauffe-eau.
  • D’une résistance gainée ou « thermogainée » qui offre l’avantage des résistances dites sèches. Il n’y a aucun contact direct avec l’eau comme une résistance stéatite.

placer un chauffe-eau électrique?

Convenant à tous les cas de figures pouvant se rencontrer dans l’habitat, l’installation d’un chauffe-eau électrique n’implique aucune restriction. Tous les installateurs proposent des cumulus verticaux ou horizontaux. Ces appareils électriques peuvent se nicher facilement sous un escalier, dans une cave, dans un faux placard ou n’importe quel espace perdu.  Le fonctionnement d’un chauffe-eau électrique ne demande pas de conduit de cheminée et ni de ventilation. Seuls, un raccordement électrique et une arrivée d’eau sont obligatoires. Grâce à sa double isolation, le chauffe-eau peut intégrer les pièces humides, à l’exemple d’une salle de bain ou d’une cave.

Que sont les chauffe-eau électriques à accumulation?

Ces chauffe-eaux permettent de répondre aux besoins d’eau chaude de toute une famille. Plusieurs catégories d’appareils sont mis à la vente. Il est donc nécessaire de connaître sa consommation en eau chaude. On trouve des petits réservoirs de 50 L et des immenses de 500 L.

  1. Les chauffe-eau à accumulation qui ont une capacité de 75 à 550 L fonctionnent d’une manière économique. En effet, ils chauffent le volume d’eau pendant les heures creuses de nuit. Ce sont ces réservoirs que l’on trouve fréquemment dans un grand nombre de logements.
  2. Les chauffe-eau à accumulation double puissance ont une capacité de 100 à 300 L. Ils se distinguent des précédents par un fonctionnement préférentiel durant les heures de nuit. Cependant, il est tout à fait possible de les relancer de jour si le besoin d’eau chaude se fait ressentir. C’est une résistance complémentaire qui agira en ce sens.
  3. Les chauffe-eau à accumulation de faible capacité ont des réservoirs de 15 à 30 litres. Ils sont réservés pour de petites utilisations et agissent en complément. Ces appareils chauffent rapidement leur volume d’eau le jour comme la nuit. Grâce à son faible encombrement, il se glisse facilement sous l’évier de la cuisine.

Les chauffe-eau et les normes obligatoires

Mettre en conformité une installation d’un chauffe-eau électrique, les électriciens recommandent de :

  • Les chauffe-eau électriques doivent avoir la mention NF sécurité, catégorie B. Cette dernière garantit une performance énergétique et des pertes calorifiques minimales grâce à une isolation renforcée.
  • Les capacités de stockage doivent s’aligner avec les besoins. Les électriciens  conseillent de prévoir une capacité minimale de stockage de 100 L pour un F1, 150 L pour un F2 et 200 L pour un F3.
  • Les points de puisage les plus éloignés seront au maximum à 8 mètres du chauffe-eau.

 

Fonctionnement d’un chauffe-eau électrique Carouge
4 (80%) 3 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *